Fiche Photo

Photo précédente : La Côte Vermeille

Château Royal à Collioure

Photo suivante : Le Lydia
Château Royal à Collioure

La légende des Templiers


Le château des Templiers de Collioure descend jusqu'à la mer, avec des murs froids percés de fenêtres bancales. D'un rose vif, fouetté par le vent matinal, la ville s'enlève sur le fond du ciel comme une rapide esquisse.

Toute une légende s'est créée autour du château dit des Templiers, dont on a fait le théâtre de scènes qui ne sont que le fruit de l'imagination populaire, puisque le château a toujours été propriété royale et résidence du gouverneur de Collioure. Il n'a jamais appartenu aux Templiers et il a encore moins été construit par eux. Certes, les templiers y ont résidé pendant quelque temps car étant donné qu'ils ne possédaient aucune maison à Collioure, on leur avait donné le droit de séjourner momentanément dans le Château Royal.

La vérité sur les templiers


L'ordre des Templiers
Au temps des Templiers
Les Templiers vinrent de Catalogne en Roussillon. Ils arrivent dans les années 1130. Ils commencèrent par acheter quelques propriétés. l'Ordre des Templiers possédait une maison à Perpignan dans laquelle Jacques Ier, roi de Majorque, déposa son trésor. Mais les templiers ne se trouvent pas encore à Collioure.

Cette petite cité du Roussillon se voit aménagée et fortifiée dès 981 par les comtes du Roussillon et ensuite par les rois de Majorque, installés à Perpignan, qui en font, entre 1276 et 1344, leur palais d'été. Le XIIIe siècle assiste au passage de nombreuses croisades religieuses telles que celles des Templiers en 1207. C'est en cette année 1207 que le roi Pierre d'Aragon avait donné à l'Ordre des Templiers un bout de terrain situé sur la ville de Collioure pour y faire construire une maison qui subsista jusqu'en 1310.

Le roi de Majorque, peut-être en récompense pour l’hébergement de son trésor, a également autorisé les religieux à ouvrir dans l'enceinte du château une porte là où bon leur semblerait et il s'engageait en outre à transférer l'entrée du castrum à un autre endroit du château. Telle fut l'origine de la légende du château des Templiers de Collioure. Mais ce château ne leur a jamais appartenu et il s'agissait de l'ancien château.

La fin des templiers


Les Templiers étaient agriculteurs. Ils employaient des esclaves, principalement des Sarrasins. Mais Les Templiers ne furent pas plus heureux en Roussillon que dans les autres parties de la France. Ils furent pris et enfermés dans le château de Trullas. L'information dirigée contre eux par l'évêque d'Elne, commença en février 1309, et se termina le 11 septembre 1310. Tous protestèrent de leur innocence et la soutinrent énergiquement jusqu'au bout.

En 1312, le Concile de Vienne scella définitivement la fin de l'Ordre des Templiers.

La Construction du Palais Royal


Ce sont les rois de Majorque qui ont accompli cette merveille de construction. Le château était destiné à leur servir de résidence d'été.

Le château tel que nous le connaissons aujourd'hui a été construit en même temps que le Palais des Rois de Majorque à Perpignan, entre 1242 et 1280. C'est à la place de l'ancien château féodal, datant sans doute du VIIe siècle, que les bâtisseurs de l'époque érigèrent cette splendide forteresse. On trouve des manuscrits citant l'ancien château dès l'année 672. Lui même aurait été construit sur les reste d'anciennes ruines romaines.

Des transformations successives


Le Roussillon est ensuite occupé par Louis XI, puis rendu à l'Espagne. Collioure est alors sous la domination de Charles Quint. A cette époque, l'apparition de l'artillerie va conduire à devoir renforcer les murs de la forteresse.

Roussillon est reconquis par la France et c'est sous Vauban que le Château Royal de Collioure sera à nouveau modifié et renforcé pour ressembler à ce que nous en connaissons aujourd'hui.

 
Information
  • Cette photo est présentée sur http://www.galerie-photos.org dans l'album La Méditerranée :
    Suivez le lien pour découvrir les autres photos de la galerie La Méditerranée
Images aléatoires
 
Le pissenlit

Cette photographie n'a pas encore de définition détaillée [...]

Taureau Camarguais

Cette photographie n'a pas encore été décrite avec précision [...]

Les chevaux de Solutré

Cette photographie n'a pas encore été soigneusement décrite car elle est récente [...]

Les blés

Le blé est l'une des trois principales céréales avec le riz et le maïs. Dans notre culture occidentale, et en particulier française, il [...]

 
Images aléatoires
 
Le pissenlit

Cette photographie n'a pas encore de définition détaillée [...]

Taureau Camarguais

Cette photographie n'a pas encore été décrite avec précision [...]

 
 
Les chevaux de Solutré

Cette photographie n'a pas encore été soigneusement décrite car elle est récente [...]

Les blés

Le blé est l'une des trois principales céréales avec le riz et le maïs. Dans notre culture occidentale, et en particulier française, il [...]

 
Images aléatoires
Le pissenlit

Cette photographie n'a pas encore de définition détaillée [...]

Taureau Camarguais

Cette photographie n'a pas encore été décrite avec précision [...]

Les chevaux de Solutré

Cette photographie n'a pas encore été soigneusement décrite car elle est récente [...]

Les blés

Le blé est l'une des trois principales céréales avec le riz et le maïs. Dans notre culture occidentale, et en particulier française, il [...]

 le dire à un ami
Partager sur facebook   twitter   linkedin

 
 
 
http://www.galerie-photos.org

[reflex canon]   [canon eos]   [reflex numérique]   [galeries photos]   [articles]   [blog]   [liens]   [partenaires]   [contact]


(c) Indigene 2019 - Toute reproduction, même partielle,
du site ou de son contenu est interdite