parcourir : galerie > Paysages
parcourir : blog photo > Paysages

Fiche Photo

Photo précédente : Moulins de Villeneuve d'Ascq

Hippodrome de Longchamp

 
Hippodrome de Longchamp
Au sud-ouest du Bois de Boulogne se trouve l'hippodrome de Longchamp. Il a été construit sur un ancien domaine royal devenu propriété de la Ville de Paris. Le panorama est splendide et quand on s'y trouve le regard embrasse le magnifique rideau de collines qui l'entoure : le mont Valérien, les coteaux de Meudon, la colline de Saint-Cloud. On peut voir jusqu'au viaduc de Fleury, le pont de Suresnes, le sommet de la Tour Eiffel et des Tours de La Défense, Neuilly et le clocher de Boulogne-Billancourt. Le Bois de Boulogne tout entier dessine comme un immense amphithéâtre autour de la plaine de Longchamp. Celle-ci est une vaste pelouse dont les reflets verdoyants s'étendent à perte de vue jusqu'au pied des coteaux qui la dominent ; parsemée çà et là de massifs de fleurs et de bouquets d'arbres.

L'ancien hippodrome de Paris


Jusque là, le seul hippodrome de Paris était Le Champ de Mars. Mais c'était un hippodrome lamentable qui devenait boueux à la moindre pluie. Le sol devenait pâteux et profond et les chevaux s'y enfonçaient. Et quand il y avait du soleil le sol devenait très rapidement friable et formait une croute sèche à la surface sans offrir l'élasticité nécessaire à l'organisation de courses de chevaux. En galopant, ces derniers soulevaient des nuages de poussière et de petits cailloux.

Les tribunes du Champ de Mars étaient trop petites et il n'y avait pas d'abris pour les chevaux de course. A chaque course on devait construire des bâtiments éphémères en bois qui seraient ensuite démontés.

C'est en 1853 que fut choisit le site de Longchamp pour construire le nouvel hippodrome. Un décret impérial d'août 1854 en officialise le choix. La construction du nouvel hippodrome débute en 1856 et il sera inauguré le 27 avril 1857 en la présence de l'Empereur Napoléon III.

Les premières courses hippiques en France


Les premières courses hippiques en France eurent lieu en 1776 le long des murs du Bois de Boulogne. Plus tard elles seront organisées dans le Bois de Boulogne lui-même. On partait du rond Royal, qui forme aujourd'hui le carrefour du bout du lac ; on suivait l'allée des Princes ; puis, après le tour du rond Mortemart, on revenait au point de départ en empruntant la même allée.

Hippodrome de Longchamp au XIXe siècle
Gravure de l'Hippodrome de Longchamp au XIXe siècle


Construction de l'hippodrome de Longchamp


Nivellement de la plaine


C'est donc quatre-vingt ans plus tard que le temple des courses de chevaux est de retour non loin de ses origines, au Bois de Boulogne. Les pistes sont construites parallèlement à la Seine. Mais il a fallut effectuer de lourds travaux de nivellement et ensemencer la pelouse.

Les pistes


Le nouvel hippodrome est dessiné avec deux pistes de 30 mètres de large chacune. La première se situe dans la plaine et mesure 2000 m de long. La seconde s'étend en partie sur le plateau en pente douce qui relie la plaine au Bois de Boulogne. Elle est plus longue puisqu'elle fait 4000 m.

Ces pistes d'origine n'existent plus car elles ont été remaniées. Actuellement il existe quatre pistes principales qui peuvent servir à effectuer 46 parcours différents de 1000 à 4000m.

L'oeuvre des paysagistes


Le site de l'hippodrome de Longchamp est planté de 200 000 arbres et arbustes pour former des massifs et décorer l'espace. C'est un énorme travail de paysagiste car beaucoup d'arbres ont été transplantés à l'état adulte avec l'aide d'un engin fabriqué par l'écossais Mac Glathen, capable de déplacer des arbres de 10m de haut. Ces arbres répandront de suite l'ombre et la fraîcheur sur cette vaste plaine encore dénudée quelques mois auparavant. La pelouse de l'hippodrome qui en occupe le centre recevra elle aussi quelques arbustes sans pour autant masquer la vue des courses aux spectateurs.

Au point de rencontre des deux pistes de l'hippodrome se dressent quatre grands peupliers dont les cimes élancées se découpent sur le fond du ciel et attirent le regard. C'est à cet emplacement que se trouve le tombeau d'un général russe dont on ignore le nom.

Le cimetière de Boulogne est encadré d'arbres qui sont destinés à terme à le masquer.

L'immense pelouse de l'hippodrome du bois de Boulogne est aussi destinée à héberger des pâturages où les chevaux seront en liberté. Ceci ne manquera pas de rappeler les campagnes des plus riches comtés d'Angleterre et leurs immenses prairies couvertes des nobles animaux qui font la richesse et l'une des gloires de ce pays.

Les tribunes de Longchamp


Les tribunes sont construites dos à la Seine et font donc face au Bois de Boulogne. Elles sont prévues à l'origine pour recevoir jusqu'à 5 000 spectateurs. Elles sont adossées à d'épais ombrages boisés le long d'un ruisseau entrecoupé de lacs pour répandre l'ombre et la fraîcheur.

Les tribunes en bois d'origine seront remplacées en 1904 par des tribunes de pierre puis à nouveau en 1964. Mais les tribunes de 1904 sont conservées et seulement déplacées dans le prolongement des nouvelles tribunes.

L'accès routier à l'hippodrome de Longchamp


L'accès routier est réalisé par 12 km de nouvelles routes construites le long de la seine et autour des pistes de l'hippodrome. Bien sûr, le paysage routier a énormément changé depuis.
Information
  • Cette photo est présentée sur http://www.galerie-photos.org dans l'album Paysages : Des paysages de la campagne française
    Suivez le lien pour découvrir les autres photos de la galerie Paysages
Images aléatoires
 
Les gardiens des clés

Il s'agit de Saint Jean et Saint Pierre qui sont gravés sur la façade de la Cathédrale Saint Trophime d'Arles. Le statuaire du portail de Saint [...]

Le marin au pull rayé

On reconnais immédiatement le marin à son pull rayé caractéristique. C'est là que réside tout l'art de Nathalie Lefrançois, cette artiste [...]

La fillette

La fontaine de l'obélisque à Arles est une richissime idée. Pendant la période estivale elle fait la joie des enfants, comme cette fillette qui [...]

La plage

Les plages de l'ouest et du sud de l'île d'Yeu sont difficiles d'accès et livrées aux éléments marins venant du large. La côte est extrêmement [...]

 
Images aléatoires
 
Les gardiens des clés

Il s'agit de Saint Jean et Saint Pierre qui sont gravés sur la façade de la Cathédrale Saint Trophime d'Arles. Le statuaire du portail de Saint [...]

Le marin au pull rayé

On reconnais immédiatement le marin à son pull rayé caractéristique. C'est là que réside tout l'art de Nathalie Lefrançois, cette artiste [...]

 
 
La fillette

La fontaine de l'obélisque à Arles est une richissime idée. Pendant la période estivale elle fait la joie des enfants, comme cette fillette qui [...]

La plage

Les plages de l'ouest et du sud de l'île d'Yeu sont difficiles d'accès et livrées aux éléments marins venant du large. La côte est extrêmement [...]

 
Images aléatoires
Les gardiens des clés

Il s'agit de Saint Jean et Saint Pierre qui sont gravés sur la façade de la Cathédrale Saint Trophime d'Arles. Le statuaire du portail de Saint [...]

Le marin au pull rayé

On reconnais immédiatement le marin à son pull rayé caractéristique. C'est là que réside tout l'art de Nathalie Lefrançois, cette artiste [...]

La fillette

La fontaine de l'obélisque à Arles est une richissime idée. Pendant la période estivale elle fait la joie des enfants, comme cette fillette qui [...]

La plage

Les plages de l'ouest et du sud de l'île d'Yeu sont difficiles d'accès et livrées aux éléments marins venant du large. La côte est extrêmement [...]

 le dire à un ami
Partager sur facebook   twitter   linkedin

 
 
 
http://www.galerie-photos.org

[reflex canon]   [canon eos]   [reflex numérique]   [galeries photos]   [articles]   [blog]   [liens]   [partenaires]   [contact]


(c) Indigene 2019 - Toute reproduction, même partielle,
du site ou de son contenu est interdite