Fiche Photo

Photo précédente : Sandrine souriante

Collier africain

Photo suivante : Profil de la belle Sandrine
Collier africain
Elle était aussi innocente que jeune, semblant ne pas avoir passé l'âge de vingt-cinq ans, de sorte qu'en la voyant si jeune et si jolie, ornées de toutes les perfections que peut produire la terre d'Afrique, je voulus bien essayer de voir si l'expression de ses paroles serait aussi douce et harmonieuse que ses autres qualités physiques fort agréables.

Je m'approche d'elle et commence à jauger sa beauté, sa taille et ses manières de s'ajuster. Ses cheveux ne sont pas coupés tout près de la tête comme beaucoup de négresses aux cheveux crépus peuvent le faire. Elle possède de longs cheveux noirs bouclés qui sont enfermés dans un foulard aux couleurs s'accordant bien avec son teint basané couleur chocolat. Ce foulard éveille en moi une certaine dose d'érotisme en pensant au moment où il serait ôté pour laisser libre cette crinière naturellement frisée qui viendrait comme autant d'ajustements artificiels sur son doux visage à la peau qui semble si douce et lisse. Le foulard laisse deviner la beauté qui se cache en dessous et je rêve de la voir laisser tomber quelques mèches le long de ses joues et de jouer avec ses cheveux en leur attachant un petit ruban rouge ou en la coiffant de quelques petites fleurs aux couleurs explosives.

Elles porte des pendants-d'oreilles discrets qui ne sont constitués que d'une seule grosse perle de nacre tirée d'un quelconque coquillage qu'on trouve au bord de la plage.

D'autres perles couleur argent sont enfilées pour former un très long collier qui maintient sa tête droite tout en la séparant de manière certaine de son corps duquel on peut deviner une poitrine gonflée par la jeunesse.

Ses bras ballants le long du corps portent également d'autres décorations sous forme de bracelets rigides qui tombent en cercles jusqu'à ces poignets.

Elle est libre et porte autour du gras de la jambe la marque de sa liberté sous forme d'un petit tatouage gros comme une petite pièce de monnaie.

Ses habits sont simples et ressemblent à un simple drap noir enroulé autour de son corps ferme et nu. La tunique s'arrête à mi-cuisses, laissant percevoir toute la sensualité de ses cuisseaux musclés. Elle donne l'envie qu'on la soulève un peu plus pour en découvrir d'avantage.

Ce simple vêtement moulant est plaqué sur le corps et tient en place uniquement par le renflement de sa poitrine, de sorte qu'une grande partie de la beauté naturelle de son dos est laissée à la vue. Il ne cache que ses seins ronds, fermes, et particulièrement bien formés, et ses fesses tout aussi rondes et fermes.

La pièce maitresse de sa tenue reste ce collier africain qui a quelque chose d'hautain et d'arrogant. Il exprime toute sa fierté d'être une enfant de la grande terre d'Afrique et ce collier présente quelque chose de captivant qui nous empêche de nous intéresser plus longtemps aux atouts généreux de son corps pour attirer notre regard vers son visage rayonnant, comme pourrait le faire un aimant.
Information
  • Cette photo est présentée sur http://www.galerie-photos.org dans l'album African Queen :
    Suivez le lien pour découvrir les autres photos de la galerie African Queen
Images aléatoires
 
Les arènes de Nîmes

Le temple des gladiateurs [...]

La fontaine et la pensée

Cette photo a été prise en plongée au dessus d'un fontaine à Montreux. On peut y voir quelques pétales de fleurs que le vent à emporté et [...]

Corps femme enceinte

Le rendu sépia s'accorde bien à la photographie de femmes enceintes car il apporte une certaine touche artistique. On n'a plus affaire à une [...]

tympan de l'église de Arles

Le mur de la façade de l'église Saint-Trophime était originairement sans décoration, mais soutenu par deux pilastres dont les extrémités sont [...]

 
Images aléatoires
 
Les arènes de Nîmes

Le temple des gladiateurs [...]

La fontaine et la pensée

Cette photo a été prise en plongée au dessus d'un fontaine à Montreux. On peut y voir quelques pétales de fleurs que le vent à emporté et [...]

 
 
Corps femme enceinte

Le rendu sépia s'accorde bien à la photographie de femmes enceintes car il apporte une certaine touche artistique. On n'a plus affaire à une [...]

tympan de l'église de Arles

Le mur de la façade de l'église Saint-Trophime était originairement sans décoration, mais soutenu par deux pilastres dont les extrémités sont [...]

 
Images aléatoires
Les arènes de Nîmes

Le temple des gladiateurs [...]

La fontaine et la pensée

Cette photo a été prise en plongée au dessus d'un fontaine à Montreux. On peut y voir quelques pétales de fleurs que le vent à emporté et [...]

Corps femme enceinte

Le rendu sépia s'accorde bien à la photographie de femmes enceintes car il apporte une certaine touche artistique. On n'a plus affaire à une [...]

tympan de l'église de Arles

Le mur de la façade de l'église Saint-Trophime était originairement sans décoration, mais soutenu par deux pilastres dont les extrémités sont [...]

 le dire à un ami
Partager sur facebook   twitter   linkedin

 
 
 
http://www.galerie-photos.org

[reflex canon]   [canon eos]   [reflex numérique]   [galeries photos]   [articles]   [blog]   [liens]   [partenaires]   [contact]


(c) Indigene 2019 - Toute reproduction, même partielle,
du site ou de son contenu est interdite