Fiche Photo

Photo précédente : La maison aux volets bleus

Sculptures de la mairie

Photo suivante : tympan de l'église de Arles
Sculptures de la mairie
La façade sud de l'Hôtel de Ville d'Arles date de 1673. Elle comporte de nombreuses sculptures. Elle était dans un état de dégradation avancé il y a une dizaine d'années. Le béton et les sculptures présentaient les symptômes de la maladie de la pierre par altération alvéolaire, il y avait également de nombreuses déjections de pigeons qui recouvraient cette façade. L'eau s'infiltrait dans les murs et il fallait absolument entreprendre des restaurations.

Des essais ont été entrepris pour déterminer quels allaient être les solutions employées pour la restauration.

Le traitement algicide vaporisé la débarrassa des mousses et lichens qui avaient germé sur les murs et les sculptures. Le produit a mis trois semaines pour agir et un coup de brosse a suffit pour éliminer ce qui restait.

Il fut nécessaire ensuite de consolider certaines zones fragiles qui n'auraient pas supporté le nettoyage abrasif. C'est le silicate d'éthyle qui fut utilisé. Le nettoyage proprement dit a été réalisé par projection de poudre abrasive et par désincrustation laser.

Une fois nettoyé il est nécessaire de refaire les joints et de remplacer les éléments métalliques qui avaient rouillé. Ce fut de la fibre de verre et du mortier spécial qui furent utilisés. Et pour finir une patine d'harmonisation a été appliquée afin de masquer tous les différents travaux. Elle consiste à salir de façon uniforme toutes les sculptures.

La restauration de l'Hôtel de Ville de Arles s'est terminé en 2003.
Information
  • Cette photo est présentée sur http://www.galerie-photos.org dans l'album Arles : La Rome des Gaules
    Suivez le lien pour découvrir les autres photos de la galerie Arles
Images aléatoires
 
Lac du Bourget en Savoie

Ce lac dont la plus grande profondeur, au dessous du château de Bourdeaux, est de près de 100 mètres, est élevé de 228 mètres au dessus du [...]

Le porche de l'Hôtel Dieu de Beaune

Cette photographie n'a pas encore été décrite avec précision [...]

Les remparts de Arles

Arles, comme toutes les cités nobles et déchues qui n'ont plus que leur passé pour se consoler du présent, a toujours été très jalouse et [...]

Karine en tenue de mère Noël

Cette photographie n'a pas encore été soigneusement décrite car elle est récente [...]

 
Images aléatoires
 
Lac du Bourget en Savoie

Ce lac dont la plus grande profondeur, au dessous du château de Bourdeaux, est de près de 100 mètres, est élevé de 228 mètres au dessus du [...]

Le porche de l'Hôtel Dieu de Beaune

Cette photographie n'a pas encore été décrite avec précision [...]

 
 
Les remparts de Arles

Arles, comme toutes les cités nobles et déchues qui n'ont plus que leur passé pour se consoler du présent, a toujours été très jalouse et [...]

Karine en tenue de mère Noël

Cette photographie n'a pas encore été soigneusement décrite car elle est récente [...]

 
Images aléatoires
Lac du Bourget en Savoie

Ce lac dont la plus grande profondeur, au dessous du château de Bourdeaux, est de près de 100 mètres, est élevé de 228 mètres au dessus du [...]

Le porche de l'Hôtel Dieu de Beaune

Cette photographie n'a pas encore été décrite avec précision [...]

Les remparts de Arles

Arles, comme toutes les cités nobles et déchues qui n'ont plus que leur passé pour se consoler du présent, a toujours été très jalouse et [...]

Karine en tenue de mère Noël

Cette photographie n'a pas encore été soigneusement décrite car elle est récente [...]

 le dire à un ami
Partager sur facebook   twitter   linkedin

 
 
 
http://www.galerie-photos.org

[reflex canon]   [canon eos]   [reflex numérique]   [galeries photos]   [articles]   [blog]   [liens]   [partenaires]   [contact]


(c) Indigene 2019 - Toute reproduction, même partielle,
du site ou de son contenu est interdite