www.galerie-photos.org
Galerie de photographies    
par Indigene    
reflex Canon
Galerie Canon Photo Net, reflex numériques et argentiques
 NOUVEAUTES  
 Portraits
 Séances photos
 Faune
 Oiseaux
 Paysages
 Montagne
 Mer
 Lacs et rivières
 Villes et villages
 Monuments
 Peinture
 Régions de France
 Fleurs et macros
 Gros plans
 Sport
 Photos de nuit
 Carnaval et fêtes
 Concerts
 Insolites

 TAGs

 Blog Photo
 Infos en direct par flux RSS
 Forum photo numérique
 Les dernières mises à jour

Connexion
Services Gratuits

  Rechercher une photo :
  Insérer un mot clef :
  



Le site photo du jour
Le site photo du jour
inscription



Liens publicitaires

 
parcourir : galerie > Sport parcourir : blog photo > Sport

Fiche Photo

Photo précédente : Visage de rugbyman

Coup de pied de transformation

Photo suivante : Panneau de basket


Coup de pied de transformation


Coup de pied de transformation

Au rugby, lorsqu'un joueur marque un essai, ça donne droit à son équipe de tenter de le transformer en but. Il s'agit alors de faire passer le ballon ovale au-dessus de la barre transversale et entre les deux poteaux. Ce coup de pied de transformation peut être tenté en coup de pied tombé ou bien placé. Quand il s'agit d'un coup de pied placé, le ballon est posé sur ce qui s'appelle un tee. Mais il peut aussi être placé directement sur le sol ou sur du sable ou de la sciure. Quand il est placé au sol, il est pour habitude de faire un petit creux dans la pelouse avec le talon pour qu'il tienne debout plus facilement.

Le joueur qui effectue la tentative de transformation s'appelle le botteur. Ce coup de pied est tiré sur la ligne des 22 m. Le ballon utilisé doit être celui qui était en jeu à moins qu’il ne soit défectueux.

Le botteur peut avoir besoin des services d'un autre joueur qu'on appelle le placeur. Il s'agit d'un coéquipier qui tient le ballon pour que le botteur puisse le frapper.

L'équipe doit se trouver derrière la ligne sur laquelle se trouve le ballon. Lui-même est placé face au point où l'essai a été marqué, sur une ligne parallèle à la ligne de touche.

L'équipe adverse, quant à elle, doit se trouver derrière la ligne de but. Elle n'a pas le droit d'en bouger avant que le botteur commence sa course d'élan. Quand elle se met à charger, elle n'a pas le droit de le déconcentrer en criant.

Que se passe-t-il si le ballon tombe pendant une transformation ?


Si jamais le ballon tombe, il peut être replacer. Mais attention, à partir du moment où le botteur à indiqué son intention de frapper, soit en plaçant le tee, le sable ou la sciure, soit en donnant un coup de talon pour placer le ballon, il ne dispose que d'une minute pour effectuer son coup de pied, et ce, même si le ballon tombe et doit être repositionné. Si le délai imparti est dépassé, l'arbitre annule alors le coup de pied de transformation.

Si le ballon tombe, il existe plusieurs cas de figure :
     le ballon tombe avant que le botteur ne commence sa course d'élan
     le ballon tombe après que le botteur ait commencé à courir
     le ballon tombe et s'écarte de la ligne qui passe par le point où l'essai a été marqué
     le ballon tombe et roule en touche

Si le ballon tombe avant que le botteur ne commence sa course, il est possible de le replacer correctement.

Si le ballon tombe pendant la course du botteur, ce dernier à le choix entre frapper le ballon malgré tout ou tenter un but sur coup de pied tombé (ce qu'on appelle un drop-goal).

Si le ballon s'écarte de la ligne imaginaire parallèle à la ligne de touche et passant par l'endroit exact où le ballon a été aplati dans l'en-but, s'il est botté et que le ballon passe entre les poteaux, le but est accordé.

Si le ballon roule en touche après que le botteur ait entamé sa course, le coup de pied de transformation est annulé.

combien vaut un coup de pied de transformation ?


Au début du jeu de rugby, les essais ne comptaient pas de point. Seule la transformation rapportait des points à l'équipe.

Depuis 1886, l'essai a accordé 1 point. Puis en 1891 il passe à 2 points.

C'est en 1894 que les règles se figèrent un peu : l’essai vaut alors 3 points, la transformation 2 points, la pénalité 3 points et le drop 4 points. En 1948, le drop est ramené à 3 points afin de limiter le jeu au pied.

C'est lors de la saison 1971-1972 que la valeur de l'essai est portée à 4 points pour valoriser le jeu attaquant. Toujours dans le même esprit, en 1992, la valeur d'un essai est portée à 5 points. La transformation, quant à elle, n'a pas changé et vaut toujours deux points.


Information


Cette photo est présentée sur http://www.galerie-photos.org dans l'album Sport : Sports et sportifs
Suivez le lien pour découvrir les autres photos de la galerie Sport



Images aléatoires
photo Le train
Le train

Un petit train est mis à la disposition des touristes pour visiter le coeur historique de la ville d'Arles. C'est une manière originale de découvrir [...]
photo Le clocher
Le clocher

Le Collège Saint Charles à Arles est situé entre le Théâtre Antique et l'Amphithéâtre romain. Son clocher est caractéristique des clochers de style [...]
photo La fierté du peuple noir
La fierté du peuple noir

L'Afrique n'a pas à se sentir délaissée car ce qui fait la fierté du peuple noir ce sont ses femmes d'une beauté incroyable et d'un courage [...]
photo Le Musée d'Art Moderne
Le Musée d'Art Moderne

Situé au cœur d'un parc verdoyant, le musée d'art moderne de Villeneuve d'Ascq présente des sculptures parfois discutable. On peut y découvrir plus [...]


 le dire à un ami

Partager sur facebook twitter google plus


http://www.galerie-photos.org
 

[reflex canon]   [canon eos]   [reflex numérique]   [galeries photos]   [articles]   [blog]   [liens]   [partenaires]   [contact]

(c) Indigene 2014 - Toute reproduction, même partielle,
du site ou de son contenu est interdite


© http://www.galerie-photos.org 2014. Tous Droits Réservés.
Consultant informatique freelance