Fiche Photo

Photo précédente : Rond Point avec une représentation de la Roche de Solutré

La Roche de Solutré

Photo suivante : Des pelleteuses et des bulldozers à Solutré
La Roche de Solutré
Une démarche d'Opération Grand Site (OGS) a été initiée en 1996, après la mort de François Mitterrand. Cette démarche a pour but de restaurer le Site de la Roche de Solutré et ses formes paysagères, d'accompagner les visiteurs dans une découverte respectueuse du Site, d'assurer une gestion pérenne du Site.

En clair, il s'agit d'industrialiser le site pour le rendre accessible massivement aux touristes.

Dans cette opération le ministère de l'environnement et du développement durable est le principal partenaire. Toute action menée sur le Site est soumise à son approbation. Heureusement rien n'a été effectué les premières années, jusqu'à ce que Natura 2000 s'en mêle.

Voici l'historique de la modification de ce somptueux site préhistorique qui avait traversé les siècles


     1996 : L'idée est lancée
     1997 : Lancement des études préalables sans préjudice
     juin 1998 : l'opération déclarée d’intérêt communautaire et confiée au District du Mâconnais
     juin 1999 : Validation par le Comité de Pilotage du Grand Site des 36 actions du programme d’actions résultant de l'étude
     décembre 1999 : Validation du projet par la Commission Départementale des Sites Perspectives et Paysages
     avril 2000 : Validation du projet par la Commission Nationale de Sites Perspectives et Paysages
     2000-2001 : Lancement de la procédure Natura 2000 : Pelouses calcaires du Mâconnais, lancement des premiers travaux de bétonnage sur les sites de la Roche de Solutré et de la Roche de Vergisson
     novembre 2003 : Signature de la convention cadre avec l’ensemble des partenaires techniques et financiers. Le financement va bientôt arriver
     janvier 2004 : Création du Syndicat Mixte de Valorisation du Grand Site Solutré Pouilly Vergisson

A partir de 2004, le site est transformé


Le label "Grand site de France" va être officiellement décerné au site de Solutré-Pouilly Vergisson le dimanche 19 mai 2013. Mais entre-temps d'énormes travaux de bétonnage ont été effectués pour rendre ce site "vendable" au public.

Remarquable par ses deux falaises jumelles assez insolites, le site de la Roche de Solutré et de la Roche de Vergisson est un site archéologique majeur d’intérêt européen mais aussi un lieu riche de milieux naturels. La célèbre Roche de Solutré est un véritable éperon rocheux au milieu du vignoble du Pouilly-Fuissé. Ce site n'avait presque pas changé depuis 57 000 ans, date à laquelle il a été foulé pour la première fois par des pieds humains qui ne chaussaient pas encore de Nike à l'époque.

Pour l'obtention du label "Grand Site de France ®" il est nécessaire de répondre à plusieurs critères dont notamment celui de la qualité de l'accueil du public. C'est donc la mise à mort de ce site sauvage. Il est devenu « touristique » au sens le plus marketing du terme.

Le SMGS, gestionnaire de l’Opération Grand Site, a pour ambition de restaurer le site, c'est à dire d'y faire des travaux massifs de terrassement. Ils ont déjà fait une action de lutte contre le piétinement qui s'est soldée par la pose de grillages et de barbelés et la fermeture des petits sentiers qui permettaient de grimper jusqu'au sommet de la Roche au milieu des buis. Le site autrefois totalement naturel et reposant a été totalement fermé aux promeneurs pour que des colonies entières de touristes puissent arriver au sommet par une route de 5 m de large recouverte de graviers.

C'est lamentable tout ce qui a été accompli depuis la mort du Président François Mitterrand qui n'aurait jamais permis un tel bafouement de son site de pèlerinage qu'il avait toujours voulu conserver tel qu'il était quand il l'a connu pendant la résistance.


La magie noire et blanche de cette photo n'a rien d'occulte, c'est tout simplement mystique !
Information
  • Cette photo est présentée sur http://www.galerie-photos.org dans l'album Le site de Solutré : Haut lieu préhistorique aux paysages insolites. Des falaises qui se dressent au dessus des vignes. L'un des plus grands site archéologique d'Europe
    Suivez le lien pour découvrir les autres photos de la galerie Le site de Solutré
Images aléatoires
 
Le peintre de rue

Arles est une ville d'art et d'histoire. On y rencontre très souvent des peintres de rue qui s'installent le long des places pour effectuer [...]

La guitare

Cette photographie n'a pas encore de description car elle est nouvelle [...]

Rue Liegard à Dijon

Cette photographie n'a pas encore reçu de texte descriptif [...]

Le bois de Boulogne

Le Bois de Boulogne est tout ce qui reste d'une immense forêt domaniale qui était infestée de brigands de grands chemins. Avec le Bois de [...]

 
Images aléatoires
 
Le peintre de rue

Arles est une ville d'art et d'histoire. On y rencontre très souvent des peintres de rue qui s'installent le long des places pour effectuer [...]

La guitare

Cette photographie n'a pas encore de description car elle est nouvelle [...]

 
 
Rue Liegard à Dijon

Cette photographie n'a pas encore reçu de texte descriptif [...]

Le bois de Boulogne

Le Bois de Boulogne est tout ce qui reste d'une immense forêt domaniale qui était infestée de brigands de grands chemins. Avec le Bois de [...]

 
Images aléatoires
Le peintre de rue

Arles est une ville d'art et d'histoire. On y rencontre très souvent des peintres de rue qui s'installent le long des places pour effectuer [...]

La guitare

Cette photographie n'a pas encore de description car elle est nouvelle [...]

Rue Liegard à Dijon

Cette photographie n'a pas encore reçu de texte descriptif [...]

Le bois de Boulogne

Le Bois de Boulogne est tout ce qui reste d'une immense forêt domaniale qui était infestée de brigands de grands chemins. Avec le Bois de [...]

 le dire à un ami
Partager sur facebook   twitter   linkedin

 
 
 
http://www.galerie-photos.org

[reflex canon]   [canon eos]   [reflex numérique]   [galeries photos]   [articles]   [blog]   [liens]   [partenaires]   [contact]


(c) Indigene 2019 - Toute reproduction, même partielle,
du site ou de son contenu est interdite