www.galerie-photos.org
Galerie de photographies    
par Indigene    
Galerie Sony V1
En partenariat avec awac, galerie Sony DSC-V1
 NOUVEAUTES  
 Portraits
 Séances photos
 Faune
 Oiseaux
 Paysages
 Montagne
 Mer
 Lacs et rivières
 Villes et villages
 Monuments
 Peinture
 Régions de France
 Fleurs et macros
 Gros plans
 Sport
 Photos de nuit
 Carnaval et fêtes
 Concerts
 Insolites

 TAGs

 Blog Photo
 Infos en direct par flux RSS
 Forum photo numérique
 Les dernières mises à jour

Connexion
Services Gratuits

  Rechercher une photo :
  Insérer un mot clef :
  

TAG
articles

Le site photo du jour
Le site photo du jour
inscription



Liens publicitaires

 
parcourir : galerie > Insolites parcourir : blog photo > Insolites

Fiche Photo

Photo précédente : Mirage III RD

Dépôt de verre

Photo suivante : Les crocs du tigre


Dépôt de verre


Dépôt de verre

Les questions environnementales sont à la mode depuis quelques années. Tout le monde a pris conscience que les matières premières que nous utilisons ne sont pas renouvelables à l'infini et qu'à force de puiser dans les ressources de la terre, celle-ci s’appauvrit si bien que dans quelques années les ressources seront épuisées.

Protection de l'environnement et lutte anti-pollution


Quand on pense à l'environnement, la première chose qui nous vient à l'esprit est la pollution et en particulier la pollution de atmosphérique. Mais ce n'est pas la seule chose contre laquelle il convient de lutter et il ne faut pas s'y prendre n'importe comment.

En effet, bien souvent les réponses qui nous sont proposées pour la protection de l'environnement et la lutte anti-pollution vont tout à fait dans le sens contraire de ce qu'il faudrait réellement faire. Toutes les mesures soi-disant écologiques sont en fait bien souvent de mauvaises mesures qui ont pour effet d'aggraver encore plus la pollution de l'air.

Quelques exemples de mesures stupides :


1) Diminuer la vitesse sur le périphérique parisien.
Le principal effet de la réduction de la vitesse des automobiles est qu'elles tournent à sous-régime et leur moteur rejette alors des particules non consumées qui sont bien plus toxiques que le simple gaz carbonique. La réduction de la vitesse a pour effet d'augmenter le taux de produits comme le Benzène, l'Ozone, des particules PM10, particules PM2.5, le NO2, ...
Beaucoup de ces particules sont cancérigènes.

2) Remplacer les ampoules à tungstène par des ampoules basse consommation
L'invention des ampoules basse consommation est certes une bonne chose. La consommation d'énergie sera moindre, mais combien coûte la fabrication de ces nouvelles ampoules ? Il sera souvent nécessaire de tirer les nouveaux matériaux, souvent rares, de notre planète la terre. C'est une carte blanche pour la dévaster un peu plus.

3) Rouler à l'éthanol
Pour fabriquer de l'éthanol il faut abattre des forêts vierges d'Amazonie, qui sont les poumons de la terre, pour planter à la place du maïs. Pour mener toutes ces cultures il est nécessaire d'avoir recours à des engins agricoles, il faut de l'engrais, les matières premières doivent être transportées puis traitées pour les transformer. Le coût énergétique de toutes ces opérations a été mesuré et certains chiffres montrent qu'en équivalent pétrole, il faut 2L de pétrole pour fabriquer 1L d'éthanol qui permettra de parcourir une plus faible distance qu'avec de l'essence classique. Le quota énergétique de l'éthanol est donc de 2L d'équivalent pétrole, ce qui signifie que chaque fois que vous avez consommé 1l d'éthanol c'est en réalité 1l d'éthanol + 2l de pétrole qui ont été consommés. Ca fait réfléchir, non ?

Les économies d'énergie


La seconde chose qui nous vient en tête concerne les économies d'énergie. C'est vrai que c'est une des choses importantes à considérer car les énergies fossiles ne sont pas renouvelables. Une bonne démarche environnementale devrait être de limiter la consommation d'énergie et en parallèle de chercher à produire de nouvelles énergies naturelles. Il n'y a pas que le solaire ou l'éolien, on peut citer également l'énergie tirée des marrées et des courants marins. Cette énergie est gratuite et entièrement renouvelable.

Mais attention de ne pas agir n'importe comment et de mettre en avant à outrance les véhicules électrique, par exemple. L'utilisation de véhicules électriques est très préjudiciables pour la planète, à cause d'une seule chose : les batteries. Pour emmagasiner l'énergie électrique il est nécessaire d'utiliser de grosses batteries qui sont très polluantes et nécessitent l'utilisation de matériaux rares qui mettent une fois de plus en péril notre terre. Je ne dirais pas que rouler électrique c'est comme si on roulait à l'énergie nucléaire, mais pas loin.

Le recyclage


Il faut faire la distinction entre la récupération, qui consiste au ramassage des matières recyclables, au moyen par exemple d'une collecte sélective, et le recyclage, qui consiste à transformer ces matières pour qu'elles soient réutilisées à nouveau. Ce n'est pas parce qu'un emballage est récupéré qu'il sera nécessairement recyclé.

Recyclage du papier


Certains produits se recyclent très bien depuis des années. On peut citer le papier et le verre. Pour le papier c'est un peu spécial car le recyclage du papier est en fait très polluant car il faut utiliser toute sortes de solvants pour enlever la colle et blanchir le papier. Ces solvants sont ensuite massivement rejetés dans l'eau et peuvent se retrouver plus tard dans les nappes phréatiques. La production de papier neuf est infiniment moins polluante et en plus ça permet d'entretenir nos forêts et d'utiliser intelligemment les résidus de l'exploitation des scieries. 40% du papier produit en France provient du bois et 60% de recyclage. 70% du bois utilisé dans la fabrication de la pâte à papier provient de la forêt et 30% des déchets des scieries.

Les coupes d'éclaircies sont utiles à nos forêts


Il est vrai que le bois utilisé pour la fabrication du papier provient majoritairement de la forêt, mais pas n'importe comment. C'est ce qu'on appelle des « coupes d’éclaircies », elles sont nécessaire à l’entretien d'une forêt et permettent de dynamiser naturellement la croissance et le développement des plus beaux arbres par l’élimination des arbres plus chétifs qui gêneraient leur croissance. En coupant ces petits arbres mal formés, le forestier dégage l’espace vital des arbres « dominants », qui ont ainsi la possibilité de croître harmonieusement. L’industrie du papier utilise ce bois d’éclaircie pour la fabrication de la pâte à papier, ce qui permet de valoriser économiquement les éclaircies. Leur action est bénéfique pour la santé et la vitalité de nos forêts et les résidus de cette coupe ne sont pas perdus puisqu'ils sont utilisés dans l'industrie en tant que matière première. L’éclaircie permet en outre de diminuer les risques d’incendie.

Recyclage du verre


Les verre est la seconde matière première pour laquelle le recyclage est entré dans les mœurs depuis très longtemps. Le verre peut en effet être recyclé presque à l'infini. Il suffit de le laver et de le faire refondre pour produire un nouveau verre qui conserve les mêmes caractéristiques et les mêmes qualités.

Pour le recyclage du verre il y a longtemps eu deux écoles. Dans les années 70s on a vu apparaître ce qu'on appelle « la consigne ». Son apparition est peut-être même plus ancienne. Le principe en est simple : quand on rapporte les bouteilles en verre au magasin où on les a acheté, on nous déduit le prix de la consigne. C'est un peu comme si on vous prêtez les bouteilles. Au départ vous payez une sorte de caution pour si jamais vous ne les ramenez pas, cette caution vous ai remboursée quand vous rapportez les bouteilles.

Et puis dans les années 80s les pouvoirs public locaux ont été plus loin en installant des dépôts de verre dans les communes. Il s'agissait de grands bac en béton, murés sur 3 côtés, dans lequel on venait jeter nos bouteilles vides non consignées. Quand le dépôt était plein, un camion pelleteuse venait récupérer son contenu pour le conduire à l'usine de verre où il allait être recyclé.

Ces dépôts de verre se sont ensuite modernisés dans les années 90s et 2000s. Il ressemblent maintenant à de grands containers en plastique, munis de trous de chaque côté tout juste assez larges pour y glisser des bouteilles.

C'est bien triste car quand ils étaient à ciel ouvert on pouvait aller récupérer des bouteilles de vin dans les dépôts de verre pour ensuite les utiliser pour mettre soi-même son vin en bouteille. Maintenant il faut conserver ses bouteilles ou bien en acheter des vides. Mais d'un autre côté c'est beaucoup moins dangereux que ça ne soit pas à ciel ouvert car ça évite que les enfants n'aillent jouer dans un dépôt de verre.

Quelle est la meilleure solution pour protéger l'environnement ?


La solution est-elle d'augmenter le recyclage ?
La solution est-elle d'augmenter la quantité de contenants pouvant être recyclés ?
Ne faudrait-il pas au contraire freiner l'augmentation fulgurante des contenant à usage unique et des simples emballages marketing qui sont souvent disproportionnés par rapport au produit pour d'une part avoir une surface de packaging plus importante et être ainsi bien visibles par le client, et d'autre part pour limiter la fauche dans les grandes surfaces ?
Et la consigne dans tout cela ? Elle à presque disparue. Il est vrai que le recyclage du verre est tellement entré dans les habitudes qu'il n'est plus nécessaire de vendre des bouteilles consignées. Les gens apportent d'eux-même le verre usagé dans des dépôts de verre.

Augmenter le recyclage


La solution d'augmenter le recyclage de tout et n'importe quoi arrive à des bêtises du genre qu'il faudrait avoir 5 ou 6 containers différents pour tout trier et au final, dans chaque container, on se retrouve avec de tels mélanges qu'il faut ensuite refaire un tri très lourd dans l'usine de recyclage.

On a vu aussi dans certaines localités facturer le ramassage des ordures au poids. Mais ils avaient oublié de mettre des cadenas sur les poubelles si bien qu'il suffisait de jeter ses ordures dans les poubelles du voisin.

Augmenter la quantité des contenants pouvant être recyclés


Il est clair que les entreprises qui fabriquent ces contenants se frotteraient les mains. Pour gaspiller moins et polluer moins, je ne pense pas qu'il soit bon de recycler plus.

Recycler intelligemment


La meilleure solution est peut-être d'avoir moins d'emballages quand ils ne sont pas nécessaire. Et quand ils le sont, il faudrait alors avoir des emballages recyclables à 100%.

Pourquoi ne pas utiliser des bouteilles de lait en verre, acheter son Coca-Cola dans des bouteilles en verre ?

Ce qu'il faudrait limiter ce sont tous ces produits sous blister plastique qui occupent la plus grande part de nos ordures. Je pense que recycler moins est synonyme de consommer moins. On peut se limiter à recycler le verre, le papier, le plastique et le métal et tout ce qui n'est pas recyclable il faudrait en limiter l'usage au maximum. Moins on recyclera et moins on aura produit, c'est donc autant d'économie réalisée et des ressources protégées.



Information


Cette photo est présentée sur http://www.galerie-photos.org dans l'album Insolites : Photos insolites
Suivez le lien pour découvrir les autres photos de la galerie Insolites



Images aléatoires
photo Les chevaux de Solutré
Les chevaux de Solutré

Cette photographie n'a pas encore été soigneusement décrite car elle est récente [...]
photo La libellule rouge
La libellule rouge

Cette espèce est très répandue en Europe, particulièrement dans la zone méditerranéenne. Le mâle est rouge vif, y compris les yeux. La femelle est [...]
photo Elle écoute les fleurs
Elle écoute les fleurs

Le ventre gonflé par la grossesse, Aurélia est allongée sur un lit de fleurs à écouter leur musique. Le rôle du photographe n'est pas uniquement [...]
photo Le Mont Canigou
Le Mont Canigou

Le Mont Canigou est le joyau des Pyrénées Orientales. D'une altitude de 2 784 m, il culmine en solitaire sur tout la pays Catalan. Cette terre de [...]


 le dire à un ami

Partager sur facebook twitter google plus


http://www.galerie-photos.org
 

[reflex canon]   [canon eos]   [reflex numérique]   [galeries photos]   [articles]   [blog]   [liens]   [partenaires]   [contact]

(c) Indigene 2014 - Toute reproduction, même partielle,
du site ou de son contenu est interdite


© http://www.galerie-photos.org 2014. Tous Droits Réservés.
Consultant informatique freelance